Jésus enfant + trois autres enfants

Enfance du Seigneur Jésus

La fin du chapitre 2 de Luc nous parle de la première étape de la vie de Jésus, son enfance : « Et l’enfant croissait et se fortifiait, étant rempli de sagesse ; et la faveur de Dieu était sur lui » (v. 40), cela après les déclarations faites dans le temple, par Siméon d’abord et ensuite par Anne, la prophétesse, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser (Luc 2v. 25 à 38).

Agé de douze ans, il accompagne Marie, sa mère, et Joseph à Jérusalem, à la fête de Pâque (Luc 2 v. 41, 42) puis, ses parents s’en retournant, « l’enfant Jésus demeura dans Jérusalem ; et ses parents ne le savaient pas » (Luc 2 v. 43). Ne le voyant plus, ils le « cherchèrent parmi leurs parents et leurs connaissances ; et ne le trouvant pas, ils s’en retournèrent à Jérusalem à sa recherche. Et il arriva qu’après trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant. Et tous ceux qui l’entendaient s’étonnaient de son intelligence et de ses réponses » (Luc 2 v. 46, 47).

Quelle connaissance il avait déjà de la Parole de son Dieu ! À l’âge de douze ans ! — remarquons ceci : si Marie et Joseph avaient vraiment connu cet enfant, ils auraient su de quoi il était occupé par-dessus tout et ils ne l’auraient pas cherché pendant trois jours à Jérusalem... Ils n’auraient pas douté qu’il fût dans la maison de Dieu ; c’est là qu’ils se seraient rendus aussitôt.  

Le Seigneur à 12 ans

Dans la scène qui nous est rapportée à la fin du chapitre 2 de l’Évangile selon Luc, Marie, mère de Jésus, dit à son enfant : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait ainsi ? Voici, ton père et moi nous te cherchions, étant en grande peine » (Luc 2 v. 48).

Admirons la réponse de cet enfant de douze ans : « Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu’il me faut être aux affaires de mon Père ? » (Luc 2 v. 49). Jeune enfant, il réalisait déjà qu’il avait à servir son Père ; et il le servait fidèlement.

Autres enfants ou jeunes ayant servi Dieu

Que les enfants ne le perdent pas de vue ! Voilà quelques exemples, donnés dans la Parole, de jeunes enfants qui ont rempli un service pour Dieu.

Petite servante de Naaman (2 Rois 5)

La « petite fille » qui « servait la femme de Naaman » a indiqué à sa maîtresse le moyen de guérison que Naaman a utilisé : « Oh, si mon Seigneur était devant le prophète qui est à Samarie ! alors il le délivrerait de sa lèpre » (2 Rois 5:3). Le service rempli par cette « petite fille » permit ce résultat : un témoignage au salut gratuit a été rendu en Syrie.

Le petit garçon qui avait cinq pains d’orge et deux poissons (Jean 6)

Un « petit garçon » qui avait « cinq pains d’orge et deux poissons », très modestes ressources, a été l’instrument dont Jésus a voulu se servir pour rassasier cinq mille hommes ; encore y eut-il douze paniers remplis des morceaux qui étaient de reste des cinq pains d’orge, lorsqu’ils eurent mangé (Jean 6:1 à 15).

Neveu de Paul (Actes 23)

Les Juifs s’étaient unis et obligés par serment, disant qu’ils ne mangeraient ni ne boiraient jusqu’à ce qu’ils eussent tué Paul (Actes 23:12 et suivants). Dieu s’est alors servi du jeune « fils de la sœur de Paul » pour permettre que le complot soit déjoué et que Paul soit délivré.

De jeunes enfants peuvent donc être employés pour remplir d’utiles services.

Le Seigneur Jésus à 12 ans (suite)

Le Seigneur est un exemple, à cet égard aussi : il était « aux affaires de son Père » déjà à l’âge de douze ans (Luc 2 v. 49).

Par ailleurs, par cette réponse, Jésus rétablit la vérité. Marie avait dit : « Voici, ton père et moi nous te cherchions... ». Jésus savait bien que Joseph n’était pas son père, et Marie le savait aussi. Dieu était son Père et c’est Lui qu’il servait. Par sa réponse, il rétablit donc la vérité, sans manquer de respect à Marie et à Joseph (Honore ton père et ta mère, Éphésiens 6).